[vc_row][vc_column width= »1/2″][vc_column_text][/vc_column_text][vc_column_text][/vc_column_text] [/vc_column][vc_column width= »1/2″][vc_column_text]

Mikaël Bentz est compositeur-interprète. Enfant, il suit l’apprentissage classique du violon. A l’adolescence, c’est en autodidacte qu’il poursuit sa formation musicale : piano, basse, guitare.
Il mettra en pratique son orientation « électrique » au sein de Mygük (1999-2009), groupe palois évoluant dans un registre post-rock atmosphérique. Avec lui il compose 3 albums studios et 2 créations ciné-concert (Nosferatu le vampire et Le dernier des hommes), pour 130 dates données. Malgré un statut de total indépendant, le groupe se taille une petite réputation, et serait (?) « le secret le mieux gardé du rock français. »

C’est en solo qu’il poursuit son chemin musical. Après quelques travaux pour l’audiovisuel (France 2, France 3, France 5 et Canal +), son affinité pour le cinéma le rattrape. Fort de ses deux expériences passées avec Murnau, il se consacre en 2013 à un dyptique autour du maître du cinéma espagnol, Luís Buñuel, avec la mise en musique de Las Hurdes, terre sans pain et de Un chien andalou. Volontiers épurée et intimiste, son style se nourrit de post-classique et de teintes amplifiées.

Actuellement, il collabore avec de nombreux artistes dans des esthétiques variées : Olivier Daguerre, Kalam (Makja), les formations Wallace et Will Dèd…

[/vc_column_text][vc_row_inner][vc_column_inner width= »1/2″][vc_column_text]CDZ 360[/vc_column_text][/vc_column_inner][vc_column_inner width= »1/2″][vc_column_text]Episodes
Mexique
Nouvelle-Zélande
Italie
Brésil[/vc_column_text][/vc_column_inner][/vc_row_inner][/vc_column][/vc_row][vc_row content_type= »full » background_image= »0″][vc_column][vc_column_text]

 
 
[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

© CdZ Music 2015 // Design by MY[Ɛ]TIC